Accueil

 

Prochaine action du collectif de Grenoble

 

Projection débat du film

« L’amour et la révolution  » Non rien n’est fini en Grèce

en présence du réalisateur  Yannis Youlountas 

Lundi 23 avril

à 20h à l’Espace Aragon

19 BD Jules Ferry

à Villard Bonnot

https://www.grece-austerite.ovh/yannis-youlountas-a-lespace-aragon-le-23-avril/

Collecte de fournitures pour le convoi solidaire de mai vers la Grèce

https://www.grece-austerite.ovh/le-collectif-et-le-convoi-solidaire-vers-la-grece-de-mai-2018/

 

 

Prochaine réunion du collectif

Lundi 14 mai 2018

à 17h salle 200

à la Maison des associations 6 rue Berthe de Boissieux à Grenoble

 

Voyez les nouvelles sur l’onglet brèves du jour

https://www.grece-austerite.ovh/breves-du-jour-2/

et les actions

 https://www.grece-austerite.ovh/les-actions/

Pourquoi un collectif de soutien avec le peuple grec

Les questions soulevées par l’arrivée de Syriza au pouvoir et par la pression des «instances européennes» sur le gouvernement grec font éclater la violence de l’affrontement entre le choix démocratique d’un peuple et la politique de l’Union Européenne.

Ces questions étant centrales pour ATTAC et le CADTM et dans l’élan du réseau de solidarité franco-grecque à la création duquel ATTAC France a participé, ATTAC Isère et le CADTM/Grenoble ont décidé de créer un collectif citoyen, collectif « Grèce/ austérité  » pour s’emparer de la question grecque et lutter contre l’austérité imposée par l’Union Européenne à la Grèce et aux autres pays de l’Union, dont la France.

La crise grecque met en évidence

• la vraie nature de l’UE financière et monétaire, soucieuse de l’intérêt immédiat des banques au détriment des besoins des populations,

• le déni de démocratie à l’œuvre dans chacun des épisodes : la règle des traités contre la volonté des peuples, l’ingérence  dans la souveraineté des états allant jusqu’à des mises sous tutelle par les  « institutions » et les gouvernements complices

• l’ échec sur le plan économique des politiques d’austérité à l’origine des crises humanitaires sans précédent et  des atteintes aux droits sociaux des populations

• le rôle central de la dette, arme absolue entre les mains des créanciers pour le triomphe du libéralisme

• l’évolution néo colonialiste de l’UE telle qu’elle est devenue : exploitation des pays du sud de l’Europe par ceux du Nord).

Rendez-vous sur le manifeste pour l’expression des idées défendues par le collectif Grèce – austérité.

site: www.grece-austerite.ovh


Avec les Grecs, inventons un autre monde

 

Les commentaires sont fermés.