ELSTAT ( Insee grec) alerte sur le nombre de dépressions et les tendances suicidaires

La nouvelle enquête de l’Autorité statistique grecque note un réel effritement des indicateurs de santé en Grèce, avec notamment 3,3% de la population qui présente des tendances suicidaires et des milliers de grecs qui sont en dépression.
Les chiffres se rapportent à 2014, avec des recherches effectuées chez les personnes de plus de 15 ans, pour photographier l’état de santé de la population.
Par rapport aux résultats de l’enquête précédente de 2009, on enregistre une baisse de 0,7% pour le pourcentage de la population qui indique une très bonne ou bonne santé, une diminution (-13 , 6%), du pourcentage de ceux qui disent être en mauvaise ou très mauvaise santé.
L’inquiétude est la constatation que 4,7% de la population se dit déprimée, un pourcentage qui est supérieur de 80,8% par rapport au chiffre de 2009 (2,6%)!
La dépression touche trois hommes sur dix et près de sept femmes sur dix.
7,6% de la population souffre de troubles de l’anxiété; 1,7% d’autres troubles mentaux et 1,0% d’un trouble de la démence ou de la maladie d’Alzheimer.
Cette préoccupation est aggravée par les réponses à la question « Pensez vous que ce serait mieux de ne pas vivre ou se faire du mal. » 3,3% des répondants ont répondu clairement que c’est ce qui leur est arrivé au cours des deux dernières semaines…

Maladies :
Une personne sur deux (49,7%) disent qu’ils ont un problème chronique ou une maladie chronique qui dure ou doit durer plus de six mois.
cinq femmes sur dix (54,1%) et quatre hommes sur dix (44,8%) annoncent avoir une maladie chronique.
De tous ceux qui disent qu’ils ont un problème de santé chronique ou maladie chronique, six sur dix (61,8%) sont âgés de 55 ans et plus.
On note une augmentation de 25,2% par rapport à 2009 (39,7%), pour la population indiquant qu’elle souffre d’un problème de santé chronique ou d’une maladie chronique.

Activités :
Une personne sur dix (10,3%) âgés de 15 ans et plus a limité aussi, pour des raisons de santé et pour une période de six mois ou plus, une partie de ses activités, et deux sur dix (19 , 4%) disent avoir réduit mais pas trop.
Dans l’ensemble, 29,7% de la population âgée de 15 ans et plus déclarent qu’ils ont limité leurs activités en raison de problèmes de santé.
La moitié des Grecs âgés de 65-74 ans et près de quatre sur cinq de 75 ans et plus n’ont plus aucune activité en raison de problèmes de santé.

Traitements :
Au cours des 12 derniers mois avant l’enquête, n’ont pas eu la capacité financière de prendre:
– Les soins médicaux ou de traitement, 13,6% de la population.
– Les soins dentaires ou de traitement, 15,2% de la population.
– Les services de soins de santé mentale d’un psychologue ou un psychiatre, 4,2% de la population.

Médicaments :
11,3% de la population âgée de 15 ans et plus n’avaient pas les moyens d’acheter des médicaments.
Les membres des groupes d’âge plus jeunes auraient consommé plus de médicaments sans ordonnance.
Le contraire a été enregistrée pour les groupes plus âgés.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *