Justice pour la Grèce

Message du mouvement We move.EU

Notre priorité est-elle l’argent ou l’entraide ?

Le peuple grec continue d’être écrasé sous la pression des clauses d’austérité. Les hôpitaux peuvent à peine dispenser les soins de base, avec une infirmière pour 40 patients [1]. Les salaires continuent de dégringoler. Les retraites ont été plusieurs fois réduites depuis 2010 [2]. Le chômage a plus que doublé [3].

Et l’argent du plan de sauvetage était censé « aider » la Grèce à sortir de cette situation ? Les pays de la zone euro en ont tiré des milliards d’euros d’intérêts [4].

Mais les ministres des finances européens ont le pouvoir de changer de cap. Ils viennent de se réunir à Bruxelles, et leur prochain rendez-vous est dans moins d’un mois. Si nous leur montrons que les Européens ne veulent pas profiter du désespoir de la Grèce, ils ne pourront plus agir à leur guise et en notre nom.

Il ne s’agit pas d’argent – Il s’agit de savoir quel genre de peuple nous voulons être. Si nous sommes plus de 100 000 à signer la pétition, nous serons en mesure de faire parvenir notre message avant que les ministres prennent une décision. Ensemble, rappelons-leur : l’Europe doit d’abord être solidaire, pas lucrative !

Signez la pétition pour exiger que l’argent soit rétrocédé à la Grèce

La Banque Centrale Européenne a commencé à acheter des bons du trésor grecs en 2010, quand le pays a eu besoin d’un premier prêt. Si la BCE n’achetait pas les titres, la Grèce aurait été obligée de faire baisser leur prix. Mais la BCE a empêché la Grèce de le faire, par une condition incluse dans le plan d’aide. Chaque année, ces bons surévalués génèrent des profits colossaux, auparavant reversés à la Grèce [5].

Ça a changé en 2015, quand les Grecs ont voté contre les coupes budgétaires qui affectent leur vie quotidienne. Pour punir ce vote, la zone euro a décidé d’empocher les profits engendrés par les bons, au lieu de les reverser à la Grèce comme convenu au départ [6].

Signez pour montrer aux ministres des finances que nous soutenons la Grèce

 

Après des années d’austérité, douze augmentations successives des impôts et autant de réductions drastiques des services publics, le peuple grec n’en peut plus et ne peut plus être exploité. Les pays de la zone euro vont sûrement discuter des intérêts provenant des bons grecs dans moins d’un mois, et plus que jamais, le peuple grec a besoin de nous pour les soutenir.

Si nous laissons les élites politiques décider eux-mêmes, ils oublieront notre principe le plus élémentaire : la solidarité. Les citoyens européens ne veulent pas être des vautours qui tirent profit de la détresse de leur voisin.

Unis, nous pouvons agir pour que ces intérêts soient rétrocédés à la Grèce, et exiger que la reprise économique d’un pays prenne en compte la vie et la dignité des gens. Ensemble, nous avons le pouvoir de montrer au peuple grec que nous les soutenons. Et aux gouvernements que nous attendons de la solidarité, pas de l’exploitation.

Bien à vous,

Mika Leandro (Bordeaux), David Schwartz (Bruxelles), Virginia Lopez Calvo (Madrid), Joerg Rohwedder (Lübeck) et toute l’équipe WeMove.EU

PS : L’UNICEF a déclaré que la moitié des enfants grecs vivait dans la pauvreté. Plus d’1,5 million de Grecs vivent dans des conditions de pauvreté extrêmes [7]. Avons-nous vraiment le droit de faire du profit sur le dos de la dette grecque ? Signez la pétition

Références: 

[1] http://www.liberation.fr/planete/2017/06/14/dans-les-hopitaux-grecs-des-malades-renoncent-a-se-soigner_1576853

[2] http://fr.euronews.com/2017/04/04/grece-les-retraites-en-colere-contre-la-12eme-baisse-de-leurs-pensions

[3] https://www.francetvinfo.fr/monde/grece/grece-le-taux-de-chomage-a-depasse-la-barre-des-25_153761.html

[4] http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/10/26/comment-la-bce-a-gagne-7-8-milliards-d-euros-grace-a-la-dette-grecque_5206484_3234.html

[5] https://www.reuters.com/article/us-ecb-greece/ecb-to-swap-greek-bonds-to-avoid-forced-losses-sources-idUSTRE81F1EK20120216

[6] https://blogs.alternatives-economiques.fr/gadrey/2015/08/27/depuis-cinq-ans-le-malheur-des-grecs-fait-les-benefices-de-l-allemagne

[7] http://grece-aube.fr/2017/04/02/remy-3/

WeMove.EU est un mouvement ouvert à toutes celles et ceux militant pour une meilleure Union européenne, attachée à la justice sociale et économique, à la gestion durable de l’environnement, et à l’implication des citoyens dans les processus démocratiques.

WeMove.EU fonctionne grâce aux dons que nous recevons de nos membres à travers l’Europe. Souhaitez-vous nous soutenir, et vous assurez que nous continuions à lutter pour gagner nos actions, avec un don de quelques euros par mois ?

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *