SOS Méditerranée : Sauveteurs et témoins en Méditerranée

Chers amis,

Le contexte des opérations en mer est toujours plus complexe avec notamment une confusion grandissante dans la coordination des sauvetages. Comme ce fut le cas pour nos dernières opérations en mer où 292 personnes ont été accueillies à bord de l’Aquarius, les ONG sont désormais contraintes de négocier chaque sauvetage de personnes en détresse, blessées, épuisées, en pleine mer.

Alors que les moyens en mer pour sauver des vies sont insuffisants, cette confusion tend à retarder les opérations, mettant chaque fois en péril la vie de centaines de personnes. A la confusion s’ajoute l’horrible sort réservé aux embarcations interceptées par les garde-côtes libyens qui sont reconduites en Libye et non vers un port « sûr » comme le prévoit la loi.

SOS MEDITERRANEE, association européenne et citoyenne, intervient avec son navire ambulance, l’Aquarius, pour secourir celles et ceux qui sont en danger de mort en Méditerranée dans le respect du droit maritime international et des principes d’humanité et de solidarité, qui ont fondé l’Europe, et sont l’ADN des gens de la mer.

Nous demandons instamment aux plus hautes autorités européennes et internationales de clarifier le cadre d’intervention des différents acteurs dans cette zone maritime. Si ce cadre a changé récemment nous estimons que nous, sauveteurs et citoyens européens, devrions en être les premiers informés.

Sauveteurs et témoins : notre présence est plus que jamais nécessaire en Méditerranée.

Merci d’être à nos côtés.

Francis Vallat
Président de SOS MEDITERRANEE France

Journal de Bord

Interceptions par les garde-côtes libyens : le déni des valeurs d’humanité et de solidarité

Présent sans interruption en Méditerranée pendant tout l’hiver, l’Aquarius a été témoin de la recrudescence des interceptions d’embarcation en détresse dans les eaux internationales par les garde-côtes libyens. Ces interceptions s’accompagnent souvent d’une confusion totale sur les transferts de responsabilités des opérations de sauvetage, augmentant leur dangerosité. Retour sur deux récentes opérations à haut risque, dans les eaux internationales, en pleine mer Méditerranée.

Lire la suite

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *