SOS méditerranéenne L’aquarius se dirige vers l’Espagne

Depuis 21h cette nuit, l’Aquarius fait route vers le port de Valence, en Espagne, pour procéder au débarquement de 630 personnes secourues le week-end dernier en Méditerranée centrale. Retour sur cinq jours de crise pour SOS MEDITERRANEE.

Dans la nuit de samedi à dimanche, l’Aquarius a procédé à 6 opérations en mer dont un sauvetage critique sous l’instruction du Centre de coordination des secours maritimes italien (IMRCC). 630 personnes, dont 7 femmes enceintes et 123 mineurs non accompagnés, ont pu être mis en sécurité à bord. Parmi elles, 400 personnes avaient été transférées depuis des navires italiens.

Dimanche après-midi, quelques heures après que l’Aquarius eut reçu du IMRCC l’instruction de remonter vers un « port sûr » en Sicile, la presse faisait état d’une déclaration des autorités italiennes annonçant la fermeture des ports italiens et sollicitant les autorités maltaises pour prendre en charge le débarquement. Le soir même, l’Aquarius recevait du IMRCC l’instruction de s’arrêter dans les eaux internationales, à 35 milles nautiques de l’Italie et 27 milles nautiques de Malte.

Mardi 12 juin, après plus de 36h de stand-by et d’imbroglio diplomatique entre Malte et l’Italie, et alors que la situation des 630 rescapés menaçait de devenir critique, l’Aquarius a reçu l’instruction des autorités maritimes compétentes de mettre le cap vers le port de Valence, désigné comme « port sûr » suite à une proposition du gouvernement espagnol.

La distance entre l’Aquarius et Valence était alors de 760 miles marins, soit plus de 1 500 km. À une vitesse de croisière de 8 nœuds susceptible de varier en fonction des conditions météorologiques, il faudra au moins quatre jours de navigation avant que l’Aquarius ne rejoigne sa destination.

Afin d’assurer la sécurité des rescapés et des équipes à bord pour cette longue traversée, 524 des 630 rescapés ont été transbordés hier dans l’après-midi sur deux navires italiens qui se rendent avec l’Aquarius jusqu’à Valence. En outre, des vivres ont été donnés par un navire de la marine maltaise puis par les autorités italiennes.

SOS MEDITERRANEE a accueilli avec soulagement la proposition d’accueil de l’Espagne, qui permet de dénouer la crise en cours, mais s’alarme des entraves à ses opérations de sauvetage et appelle les dirigeants des Etats européens à trouver de toute urgence une solution politique adéquate.

Plus que jamais, nous avons besoin de votre soutien.

http://www.sosmediterranee.fr/

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *